A l’occasion de cette 4ème session (le 15 avril à 21h à la mairie de Thiers) orientée sur le futur de la ligne SNCF et de la gare de Thiers, l’association THIERS TELEPHERIQUE invite à une réunion le 16 avril à 10h à la mairie de Thiers, en présence de Martine GUIBERT, VP Mobilité Région Auvergne Rhone-Alpes.

Les trois premières rencontres ont accueilli:

– André Drozd, architecte du patrimoine à propos de l’ancienne Cité médiévale,
– Frédéric Lenne, journaliste et commissaire de la  » Biennale d’architecture et d’urbanisme de Caen » sur les programmes de requalification de centre-ville
– Patrick Mauger, au palmarès des 50 qui ont fait l’architecture en 2018 « revue Archistrom », architecte conseil du Jura, sur l’articulation entre patrimoines et architectures contemporaines
– Des personnes ou organismes qui à Thiers s’ intéressent aux « mobilités du
quotidien », aux équipements publics (ex. la question de la future piscine) se sont également exprimé à cette occasion.

Ces rencontres ont été organisé suite à la réunion du 18 septembre 2019 à l’usine du May qui concernait principalement le téléphérique ville basse-ville haute.
Les 15 et 16 avril prochain, permettront d’engager une réflexion:

1/ sur la gare de Thiers, en lien avec le renouveau souhaité de la ligne ferrée de Clermont-Ferrand – Thiers et d’autre part St Étienne- Montbrison- Boen (en cours).

Quelle stratégie dans le temps peut-elle être mise en œuvre ?
L’association envisage un renouveau couplé à du fret avec la création d’une zone intermodale.

2/ sur la perspective de création d’un écoquartier de la gare, dont le cœur est aujourd’hui une cité scolaire de plus de 2000 élèves .

Thiers fait partie des 222 villes « ACTION CŒUR DE VILLE »