Dans la cadre du Plan Vélo, l’Etat a fléché un fond de 350 millions d’€ visant à développer les infrastructures cyclables et à résorber les discontinuités existantes.

L’objectif de l’appel à projets « Continuités cyclables » n’est pas d’amorcer une politique locale en faveur du développement du vélo mais de conforter une politique déjà existante. D’autres dispositifs le complètent tels l’appel à projets Vélo et territoires de l’Ademe, qui a a pour objectif d’aider à l’élaboration de schémas directeurs « vélo » et la dotation de soutien à l’investissement public local qui peut être mobilisée pour amorcer une politique cyclable.. L’objet de l’appel dans ce contexte est d’apporter une source de financement complémentaire pour débloquer des aménagements 5 identifiés comme nécessaires mais perçus comme coûteux du fait de leur ampleur liée à la résorption de la discontinuité.

Le budget alloué à cet appel à projets est de 50 millions d’euros d’engagements maximum pour l’année 2019. Le taux d’aide apporté à chaque projet sera de 20 % maximum du montant de l’assiette éligible, pouvant être porté jusqu’à 40 % par les collectivités petites ou moyennes pour un équipement très structurant.

Toutes les infos ici