La ville de Bari se lance dans un projet « de mobilité urbaine vivable et technologique » financé par la ministère de l’environnement Italien.
Si la ville espère l’introduction du revenu citoyen, la mairie aura avant cela un « revenu bicyclette ». Sur les 545.000 euros alloués au projet, 100.000 sont destinés au remboursement de 20 centimes par kilomètre parcouru par les 1.000 premiers habitants de Bari qui s’inscriront.

Pour cela, ils devront démontrer l’usage d’un deux-roues pour leurs déplacements entre leur domicile et leur lieu de travail, celui de vélos électriques divisant par deux leur gain. Ils pourront ainsi bénéficier jusqu’à 1 euro par jour et jusqu’à 100 euros en quatre mois.

Les 10 plus sportifs pourront percevoir un bonus de 50 euros par mois et, à l’issue des quatre mois de la phase expérimentale du projet, les cinq personnes ayant parcouru le plus de kilomètres toucheront 100 euros chacune.

Le contrôle des déplacements effectués interviendra grâce à une application sur le téléphone portable. Le projet met à disposition une enveloppe de 400.000 euros pour des nouvelles acquisitions de vélo, à hauteur de 150 à 250 euros par deux-roues.

Lien vers l’article